De 1885 à aujourd’hui, 6 générations de confiseur 

Sur la photo, vous pouvez retrouver Victor Jonquier qui semble être surpris d’être pris en photo. Il faut dire que je retiens deux choses de mon arrière grand père. Son chapeau et sa volonté d’offrir un produit d’excellence. De la première amande à l’emballage, tout devait être parfait.

Il était la troisième génération et il espérait bien qu’un jour la fabrique continuerait à vivre. Autour de lui s’affaire beaucoup de mains féminines qui viennent apporter avec soin la dernière touche pour parfaire la présentation du nougat. Au milieu d’elle se cache certainement Monique qui tiendra la fabrique jusqu’en 2013.  

Nos valeurs

Si Victor nous a bien appris la recette, il a surtout réussi à nous transmettre l’état d’esprit établi par Louis Jonquier (le fondateur):

“Toujours s’appliquer à fabriquer très bon. Il vaut mieux n’être jamais satisfait et toucher chercher à faire mieux.” 

Il n’y a pas de raccourci pour proposer un produit de qualité c’est pourquoi nous sélectionnons avec soin les variétés d’Amandes, les miels et même le sucre. De la même façon nous maintenons une présence humaine au sein de notre activité afin que chacun de nos produits soient parfaits. Aujourd’hui nous complétons la sentence de nos aïeuls ainsi: 

“Offrir à nos clients un produit que l’on aimerait recevoir.”

Nos engagements

Aujourd’hui la Cinquième et la Sixième génération travaillent main dans la main autour des chaudrons. Tout en maintenant la passion et le savoir, nous avons conscience de faire partie d’une époque. Il est important pour nous de ne pas rester figé et de réussir à répondre aux défis d’aujourd’hui tout en maintenant les valeurs d’hier. 

Nos meilleurs ventes

Un moment de partage

L’histoire de notre famille se transmet au soir de Noël. C’est à ce moment que l’on découvre les treize desserts. Cette tradition provençale est une des raisons d’être de notre Maison. Au début, nous ne produisions d’ailleurs que pour garantir aux Ollioulais d’avoir sur le table de Noël les treize desserts qu’exige la tradition provençale. 

Ce moment unique est l’occasion pour la famille de se retrouver et de partager treize desserts. Le mot partage est certainement le plus important. Nous sommes invités à nous asseoir, à nous arrêter, à écouter les plus anciens et les plus jeunes. Un temps de rire et de discussion qui est agrémenté par la dégustation des différentes douceurs. 

 

Une attention à offrir

Il y a deux temps où l’on se retrouve à faire beaucoup de colis. Au fil du temps,  nous avons compris que si les écoliers aimaient à se presser chez nous en juin, ce n’était pas tant pour leur goûter que pour trouver chez nous une délicate attention pour leur maître ou leur maîtresse. 

En novembre, nous voyons les personnes qui viennent chez nous pour offrir une attention, quelques douceurs à leurs amis, à leur famille. 

Toute l’année, nous vous proposons d’envoyer vos colis, en vous proposant d’ajouter un mot écrit à la main. 

Nos coffrets